Explorer la nuit 

 

 

Composer sous l’imprévu d’une rencontre, d’un événement.

Brouiller et s'embrouiller dans les catégories.

S’approprier, partager, nourrir pratiques & pensées.

 

Garder yeux et oreilles grands ouverts.

 

Aimer la nuit & tisser à notre manière un quelque chose dans la toile.

Ne pas être funambule : se rendre compte de tout ce à quoi nous sommes sensibles…

Le chant singulier du pic noir, les contes de Vincianne Despret, les sons micro-cosmiques de Viktor Knud dans le Lubéron, les textes-cris qui bousculent les mots d'ordre va-t-en guerre, les matières-lumières d'Andy Goldworthy & les beats de Lawrence Théo Le Doux

 

 

Des flashs, des pages, des histoires singulières. Des images à effleurer à tâton comme des boîtes magiques.

Une cartographie mentale en prise avec le monde ici et maintenant.

Des antidotes dans un monde empoisonné.

Des lignes de fuites pour ralentir et amplifier doucement ce qui existe déjà pour éveiller les sens alentours.

 

 

(Balises pour prolonger/ connecter)