Un documentaire du suédois Göran Hugo Olsson sorti en 2011, qui suit l’évolution du mouvement Black Power aux Etats Unis depuis 1967 jusqu’en 1975. Le film a pu être réalisé grâce à une (re)découverte assez incroyable faite dans un débarras de la télévision suédoise au milieu des années 2000 : des heures de rush tournés à l’époque par des journalistes suédois engagés contre la guerre du Viet Nam, qui étaient allés enquêter sur place sur les mouvements d’opposition interne à la politique des Etats Unis. On y retrouve des interviews et des déclarations des principaux protagonistes du mouvement, et en particulier des activistes des diverses tendances du Black Power, depuis Martin Luther King à Malcom X jusqu’aux Black Panthers Stokely Carmichael, Eldridge Cleaver, Bobby Seale et Huey P. Newton, sans oublier Emile de Antonio et Angela Davis. Le montage de ces documents historiques est enrichi de commentaires actuels d’Erykah Badu, Talib Kweli, Harry Belafonte, Kathleen Cleaver, Angela Davis, Robin Kelley ou Abiodun Oyewole. Il est également rythmé par une excellente bande son qui constitue le pendant culturel –importante– du mouvement.